À la fin des années 1950, le gouvernement chinois expédie aux travaux forcés des milliers d'hommes, considérés comme droitiers au regard de leur passé ou de leurs critiques envers le Parti communiste. Déportés au nord-ouest du pays, en plein désert de Gobi, et à des milliers de kilomètres de leurs familles pour être rééduqués, ils sont confrontés au dénuement le plus total. Un grand nombre d'entre eux succombent face à la dureté du travail physique, puis à la pénurie de nourriture et aux rigueurs climatiques.

En cours de chargement ...

On en parle dans nos actualités